Compte rendu de la Commission Mada – juin 2016

Compte Rendu  Voyage à Madagascar du 16 mai au 3 juin 2016

Hormis le fait de voler en « pilote loisir » lors de ce voyage, je profitais de l’occasion pour essayer d’atteindre  2 objectifs  en tant que membre de la Commission Madagascar de la LVLR :

  • Acheminer à Madagascar du matériel de vol récupéré par nos soins à La Réunion
  • Rencontrer les acteurs malgaches du Vol Libre et notamment un membre du Bureau de la FMVL afin de « faire le point » sur l’activité.

Acheminer le matériel :

Après vérification et emballage, nous avions 120 kg en 8 colis prêts à partir. 10 sellettes, 10 voiles de parapente, quelques casques.

Auparavant, nous avions l’opportunité de faire voyager ce fret gratuitement par l’Armée Française lors de ses rotations aériennes sur Tananarive. Mais depuis deux ans, ce matériel n’est plus considéré par les militaires français comme du fret « humanitaire » et donc n’est plus transportable par leurs soins.

Renseignements pris auprès des compagnies aériennes, seul Air Austral permet de transporter du fret vers la grande île. C’est donc vers eux que nous nous sommes tournés.

Comme nous n’arrivions pas, malgré de multiples mails et coups de téléphone aux membres du bureau de la FMVL, à joindre la Fédération Malgache, le fret a été acheminé sur  Ambalavao et dans la vallée du Tsaranoro où existent des clubs locaux partenaires (site école, pente école, sites de vols, etc…) et où nous avons rencontré plusieurs pilotes  locaux.

Nous avons rencontré de grosses difficultés  (2 jours )  à l’arrivée  à Tananarive pour récupérer le fret, placé sous douane et taxé malgré de longs palabres de ma part, par les Douanes malgaches de façon aléatoire, ce qui semble habituel dans le pays….

Rencontrer les acteurs du Vol Libre Malgache :

 Il nous a été impossible de rencontrer physiquement  l’un des membres de la FMVL. J’ai eu personnellement un contact téléphonique  avec le Général Fidy, secrétaire de la FMVL, en début de séjour, avec qui j’avais convenu d’un rendez-vous le 2 juin à Tananarive. Rendez-vous resté sans suite.

Néanmoins, nous avons rencontré les acteurs de terrain à Ambalavao et  dans la Vallée du Tsaranoro, 2 clubs actifs depuis le début de l’histoire du Vol Libre Malgache.

Selon les responsables, à Ambalavao, 44 pilotes et au Tsaranoro, une vingtaine. Nous n’avons pas pu vérifier ces chiffres. Cependant nous avons vu voler du matériel acheminé les années précédentes par nos soins, voiles solo et biplaces.

Responsable Ambalavao : Amédée Ramiandrisoa,  Responsable Camp Catta : Hery qui travaille comme guide et fait des biplaces au Camp Catta.

En conclusion, il semble difficile pour le moment de pouvoir relancer une coopération sur la formation, tant que nous n’aurons pas pu être éclairés sur les réels besoins de cette jeune fédération. Des élections à la FMVL auront lieu cette année. Peut-être alors aurons-nous de nouveaux interlocuteurs en conséquence. Pour ce qui est du matériel, il semble pertinent de continuer, car les clubs d’Ambalavao et de la vallée du Tsaranoro sont actifs, et de relancer l’Armée de l’air ou le RPIMA pour permettre un transport  gratuit à l’avenir.

Pascal Delattre.

Liste du matériel acheminé :

 8 sacs:

  • 1 voile  sky anakis, S
  • 1 voile Huapi S
  • 1 voile artik 1 M
  • 1 voile Orbea S
  • 1 Voile airwave (pente école)
  • 1 voile aspen (pente école)
  • 1 voile biplace MCC Beluga
  • 1 voile Ozone Magnum 1
  • 1 voile Sigma 4 (pente école)
  • 1 voile  Epsilon 5
  • 10 sellettes dont 1 supair cocon shaman
  • 3  casques

Laisser un commentaire