Compte rendu Coupe de France UNSS 2011

 Dans Jeunes

75 jeunes collégiens, lycéens et universitaires ont participé à la Coupe de France UNSS de parapente organisée par le collège Michel Servet d’Anemasse du 29 mai au 1er juin 2011.

8 jeunes réunionnais ont pu y participer pour la 1ère fois, grâce au soutien de la Ligue de Vol Libre de la Réunion, des clubs Parapangue et Potenciel, et du Collège et Lycée Maison Blanche.

Les conditions météo furent très changeantes, et les résultats au-delà de nos espérances, puisque les Minimes sont Champions de France (Guillaume et Margaux), les Cadets 2ème (Nicolas, Jonathan, Chloé), et 3ème (Antonin et Amélie), et Ronan termine 2ème individuel en catégorie Universitaire !

Arrivé à Lyon le jeudi sous le soleil et une température estivale, nous nous rendons en minibus jusqu’à Anemasse, puis direction Samoëns où sera installé le QG de la compétition. Le passage d’un front froid pendant la nuit nous empêche de voler le lendemain. Nous en profitons pour replier quelques parachutes de secours, faire un peu de théorie, avant de rendre visite à Laurent Broisin, qui nous accompagnera tout au long du séjour, apportant ses précieux conseils grâce à sa connaissance parfaite des sites du coin et de la météo.

Le lendemain, le soleil est au rendez-vous et la fraîcheur aussi. Des conditions quasi hivernales !!! Nous pouvons faire 2 vols de reconnaissance du site de Samoëns avant de partir l’après-midi sur le site d’Agy, au-dessus de Cluses. Les conditions de traîne qui suivent le passage du front froid entraîne des brises fortes. Seul 2 jeunes voleront cet après-midi.

Le dimanche, la température est bien remontée. Après 2 vols à Samoëns du décollage des Saix, nous repartons sur Cluses où les brises se sont un peu atténuées par rapport à la veille. Tout le monde pourra voler. Le ciel est limpide, la vue sur le Mont Blanc splendide. Nous privilégions le vol plutôt que le briefing général, préférant profiter au maximum de ces conditions de vol inhabituelles pour nos jeunes réunionnais. Pour ceux qui connaissent, nous monterons avec Antonin jusqu’à la Pointe d’Orchaix avec un plaf à 2000, avant de se résigner néanmoins à rejoindre Anemasse où nous faisons la connaissance des autres participants. L’accueil est particulièrement chaleureux. Nous nous retrouvons ensuite tous aux fermes de Vercland à Samoëns où sont hébergées toutes les équipes. La bouteille de rhum arrangé que nous avons apporté dans nos valises n’aura pas duré une heure !

La compétition commence le lendemain. Une perturbation étant à nouveau annoncée, les organisateurs décident de programmer un maximum d’épreuves dès cette 1ère journée. Les Minimes et Universitaires restent sur Samoëns, tandis que nous partons avec les cadets sur le site de Mieussy. Les candidats sont évalués le matin sur une épreuve de grand vol. Sont pris en compte la qualité et le caractère démonstratif du décollage, la réalisation d’exercice d’oreilles et de 360 sortie sur axe à droite et à gauche, la construction de l’approche et la précision de l’atterrissage. L’après-midi est réservé aux épreuves en pente-école. 10° le samedi, plus de 30° le lundi, dur de faire de la pente-école par cette chaleur, avec 50cl d’eau !

Nous voulons rentrer en vol de Mieussy jusqu’à Samoëns, mais la brise est trop forte et la formation de cumulonimbus sur les Aravis nous fera sagement renoncer. Retour en bus, tout de même bien fatigués par cette 1ère journée intense.

Le lendemain, la perturbation nous a rejoint. Certains replient leur secours, d’autres en profitent pour passer l’examen théorique du Brevet de Pilote. Nous partons faire du shoping et visiter la bourgade. L’après-midi les organisateurs nous invite à faire du golf, sur un practice (couvert) au bord du lac. La pluie n’a pas cessé. Nous y passerons toute la fin de journée !

Mercredi, toujours un temps bien gris. Nous distinguons néanmoins du blanc entre les nuages. Pas du bleu, du blanc ! Et oui, nous sommes le 1er juin, et il a neigé durant la nuit, jusqu’à 1200m d’altitude !!! Les épreuves sont annulées. Nous montons donc au déco (1600) faire une bataille de boules de neige. Et là, la chance est avec nous. C’est inespéré, mais ça vole … à Samoëns, aux Saix, et uniquement là !!! Nous nous jetons dans le trou pour un dernier petit vol.

La remise des prix a lieu l’après-midi. Discours des politiques, trophées et médailles, lots pour la majorité des candidats, dont une sellette cocon gagnée par un jeune du pôle espoir de Font Romeu, charcuterie et tome de Savoie, la fête est belle, même si la météo fut mitigée.

Quoiqu’il en soit, beaucoup de profs (et d’élèves) seraient plus que partant pour participer à une prochaine édition à la Réunion. De rencontrer tant de jeunes, motivés, qui découvrent le parapente grâce à la volonté de quelques profs d’EPS et de moniteurs de parapente passionnés est très enrichissant. C’est la 1ère année où il y a autant de candidats à une Coupe de France UNSS de parapente. Preuve que la dynamique est là, l’UNSS et la FFVL en ont bien conscience.

Un grand Bravo pour nos représentants, et tout particulièrement Margaux et Guillaume, qui ont tout juste 13 ans, et qui font déjà preuve d’une belle maturité dans une pratique à risque qui demande concentration, feeling, motivation, persévérance …
Laurent Vitalis

 

Voir le Document en PDF 1 et 2 avec les photos.

 

Articles récents

Laisser un commentaire

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Non lisible? Changer le texte. captcha txt

Start typing and press Enter to search