Manche n°1 du championnat régionnal 2018 de parapente

Résultats

 On s’est retrouvé toute une flopée, ce dimanche aux Colimaçons, pour lancer la saison 2018 du championnat régional de chiffonsuspentes. Pas loin de deux mois d’interruption de compèt ont rendu les gars complètement raides dingues. La veille, les poulies ont été graissées, les barreaux renforcés, y en a même qui ont dû nettoyer les visières des casques de toutes les mouches collées de la saison dernière. Le premier DE de l’année n’était autre que le champion 2017,  Manu Nicolas. Les conditions de vol en cette période humide ne sont pas trop top du top. Pour autant, on ne va pas se déshonorer à proposer des manches rikiki de 25 bornes. Faut pas déconner, on est pas venu pour voler une demi-heure vingt dieux ! Si c’est ça autant faire les zouaves sur une compèt de précision d’atterrissage ! Alors le Manu, il s’est pas dégonflé, il nous a pondu un parcours de 40 kms entre l’Etang ST Leu et le golf de l’Eperon que ça sentait à plein nez un dimanche ardu de boulot pour l’ami Boris, le récupérateur de grouillots. Au start, les gars montent bien et on se dit que peut-être ça va le faire un peu. Mais non, pense-tu, la convection s’effondre partout et c’est à plat ventre que les pilotes de tête vont rejoindre B2 au niveau de la plage J Tessier. On s’apprête tous à poser là comme des pas malins, quand  une confluence vient nous donner un petit coup de pouce. Ça remonte tout le monde en décoiffant pas mal. Oui d’accord, mais si il y a une confluence c’est pasqueu ya du vent. Le Nord vient foutre la carabistouille sur la manche que la mer commence à moutonner. La plupart des concurrents vont se servir de cette conflue pour revenir dans la zone de Kélonia. Les mieux planants vont toucher à peine les faubourgs de St Leu. Seb coupy, Gillou, Cyril, Nono, Laurent, Mathias, Ben, Hélène et plein d’autres vont réaliser entre 17 et 14 pauvres kilomètres. En posant, certains se disent qu’ils ont été glands, il fallait se refaire la cerise sur les Colimaçons dans du 0,2 et pas se jeter comme ça à la hussarde. Si, si c’est ça qu’il fallait faire : à preuve le petit goupil de Seb Combes, s’est fait une petite halte sur cette zone pendant que tous les premiers fonçaient, tête dans le guidon, dans un beau traquenard. En enroulant d’abord du 0,1 puis du tonitruant 0,3 le gentil Seb est reparti au plaf. Du coup le gars est le seul à totocher la B3. La première manche de l’année est donc remportée par Sébastien Combes sur Zéno qui a été, il faut bien le reconnaître, un peu moins bourrin que la moyenne des autres pilotes. Pourtant surprise au moment de l’attribution des points. Le nouveau scorring ne lui file que 850 points et des brouettes. C’est dur quand on voit comment il s’est arraché le gars. Gageons que cette année les points vont être chers. Voilà donc les podioums

Open ;  1er Seb Combes 25 Kms  2ème  Seb Coupy 17,1 Kms  3ème Gillou 17,1 Kms

Zéno ;  Tout pareil, ah ben oui !

Filles ;  1ère Hélène 14,3 Kms  2ème Sandy  14 Kms   3ème Aurélie 13,5 kms

       Première manche en compèt pour Aurélie et premier podioum !

Sport ;  1ère Hélène 14,3 Kms  2ème Dany 14,3 Kms  3ème Greg 14,2 Kms

Espoirs ;  1ère Hélène 14,3 Kms  2ème Lucas 14 Kms   3ème Aurélie 13,5 Kms

 

Prochaine manche le dimanche 18 février, DE le fameux Greg Patry.

Vive les pattes au thon !

Nonoz

Laisser un commentaire