Manche n°9 du championnat régional de parapente. 22 MAI 2018

Classement manche n°9

Classement général

Bon dieu, d’bon dieu ! J’avais bien précisé dans mon dernier résumé que les manches allaient, à partir de maintenant, être fufu. Tu parles va t’faire lanlaire ! La 9ème manche du championnat de la Run ce lundi de Pentecôte a été un poil perturbé par une météo capricieuse. Pourtant le DE du jour, l’excellent Dany avait fait les choses comifo. Il avait donné RDV à Bellemène pasqueu à Saint Leu, le vent foutait le wild. Voyant la convection sur Saint Paul partir à hue et à dia, le gentil Dany nous a pondu une manche qui, en d’autres circonstances aurait amené tout le monde au goal. 40 kms entre la Chapelle pointue et Sainte Thérèse, un parcours très liturgique donc où on pouvait se permettre de foncer plein pot parce que merde alors, on est en mai quoi !  En fait, la convection n’était pas absente, mais pas complètement non plus, capable de casser les pates à un canard. Certains pilotes ont connu des grands moments de solitude, surtout après la balise de Sans Soucis. La brise de sud bien soutenue a rendu chèvre la plupart de concurrents qui n’ont pas réussi à aller claquer la Chapelle pointue. Pour arranger le tout, la pluie est venue foutre la panique en fin de manche, obligeant Dany à stopper sagement  les frais (de la pluie en mai qu’est-ce-que c’est que ce bordel ?!) Ceux qui ont au mieux géré la longue transition vers B3 sont parvenus à faire cette balise récalcitrante. Du coup ils se sont retrouvé vent de fion pour avaler les kilomètres pendant que les autres grouillots n’avançaient plus. Au moment de l’arrêt de la manche ces quelques pilotes n’étaient plus qu’à 10-15 kms du goal. Des noms ! Des noms !… Bon d’accord : alors on a le plus malin de la journée qui parvient après avoir niqué Thérèse à revenir poser à Camarons. C’est le Mathias, il a su concilier vitesse et prudence, c’est pour ça qu’il gagne, 30 kms au compteur pour le gars. Ensuite, pas mal du tout, on a le Henry, il a su se faufiler par les hauts après Sans Soucis et a moins galéré que d’autres sur les rampes. Il réalise 29 kms. Très bien Monsieur Henry, on est très content de votre réussissement. En troisième place deux concurrents font exactement la même distance de 25 kms, Manu Nicolas et Pierre Muller. Voilà, 4 pilotes seulement à avoir claqué la Chapelle Pointue, ça fait pas lourd. On a tout de même des concurrents qui n’étaient pas loin du tout de pouvoir eux aussi bénéficier du vent de fion. Cela s’est joué à une poignée de mètres. Ces pilotes se retrouvent aux places d’honneurs avec 18/17 kms ; Ludo, Seb Coupy, Clément, Nono, Jeannot, Gilles. Voilà pour cette manche qui ne restera pas dans les annales (sauf pour le Mathias évidemment, 934 points l’acrobate !). Au classement général, le Pierre Muller fait son intéressant loin devant avec 500 points d’avance sur Manu Nicolas. Seb Combes, en escapade dans le vaste monde perd le leader ship mais il s’en carre pas mal, il se gave dans les Alpes. La prochaine manche est prévue le 10 juin, DE monsieur Vincent. D’ici là méditez sur cette phrase de Monsieur Bazin : « il faut se résoudre à n’avoir qu’une pensée d’homme, et avec ce millimètre mesurer l’univers… » Ah ! Ah ! ça fait moins rire ça hein !? Aucun rapport avec le parapente. Nou artrouv.   

NONOZ

Laisser un commentaire