Manche n°22 et bilan de la saison 2018

Classement manche 22

Classement général 2018

Classement distance

 

Ayé, fini, plié le championnat de la Run. Ce dimanche s’est déroulé sur les Colims la dernière étape d’une compète régionale qui nous a tenue en haleine depuis le mois de février. Cette dernière manche pouvait permettre à plus d’un grouillot de se faire bien voir, une dernière occasion de faire son intéressant. Le directeur d’épreuve, le sémillant Ludo avait bien compris que la météo était un peu zarbi. Un flux peu orthodoxe de sud-ouest faisait un peu friser la mer devant kélonia. Raison pour laquelle le gars Ludo propose une petite manche de vitesse pure entre Etang St Leu et Ravine Tabac. Deux difficultés pourtant étaient constituées par l’obligation d’aller taper deux balises quasi en mer. J’en connais un tas qui n’aiment pas ça. Lâcher le confort du relief pour faire son benêt à aller là où il n’y a plus rien c’est pète-couille. Ah ben oui mais alors si c’est trop facile c’est pas marrant non plus. Pas faux. En fait ce dimanche, le plaf est bof, mais la convection est présente tout bien partout. Malgré la présence de Greg, champion du largage de caisses immondes en plein briefing, ce dernier est écouté avec attention par tout un chacun. Dans ces conditions, la gagne ne pouvait se jouer que sur la grande variabilité tactique qu’on peut résumer ainsi : Partir à donf full barreau poulie poulie, se dépêcher de foncer en milieu de parcours et pour finir sprinter en rentrant les bras jusqu’à l’arrêt des points temps. Dans ce type de manche tout le monde sait qu’il ne faut pas lambiner. Ce n’est donc pas surprenant de voir dès le début les voiles rapides ou bien calées se porter en tête du bazar. D’autant plus que ces gars n’ont pas le choix. Pierre Mul se dispute le titre avec Manu Nico, Mathias aimerait bien resté sur le podium au général, Seb Coupy vise la gagne en  Zeno tout comme le cousin Seb Combes. Ces concurrents sont accompagnés aux avants- postes par un Gillou complètement déluré. Voilà pour le groupe de tête. Pas très loin mais quand même pas au contact immédiat on trouve des pilotes qui vont bien aussi, Joël, Karim, Gildas, Nono, Anne, Lucas…  Devant c’est pas dur, il faut un coup de Trafalgar pour déboulonner Manu Nico. Mais le gars se contente de contrôler ses adversaires directs. Pierrot hésite entre attaquer à donf et pas attaquer à donf. Pour gagner le titre il lui faut gagner avec au moins 6 ou 7 minutes d’avance sur Manu. Impossible de mettre ce temps à Manu sans que ce dernier ne fasse une grosse boulette. Et pis de toute façon l’affaire se règle toute seule puisque c’est le cousin Seb Combes qui met tout le monde d’accord en s’imposant en 1h06 (les 38 kms en 34 Km/h de moyenne). Pierre finis deuxième à 1 minute et ne creuse pas assez l’écart avec le Manu qui termine troisième à 40 secondes. Mathias, Seb et Gilles arrivent dans la foulée et ont volé eux aussi à une grosse moyenne kilométrique. 15 minutes après ce groupe de tête des tas de pilotes arrivent au goal tout content comme tout. 20 garçons et filles parviendront à boucler le parcours sur les 25 concurrents de départ. Quel talent ce Ludo ! C’est bien pour une dernière manche ! Deuxième victoire de la saison pour le ptit Combes, il finit l’année comme il l’avait commencé car on se souvient que c’est cet arsouille qui avait gagné la première manche de la saison. Du reste il lui fallait ça pour piquer in extrémis la première place en Zeno à Joël. En Open le titre revient donc pour la deuxième année de suite à Manu Nicolas. Bravo ! Il a construit son succès surtout sur les manches de fin de saison qui lui ont permis de grignoter petit à petit son retard sur l’ami Pierre. Les deux manches de Sainte Rose pèsent lourd dans le décompte final. Pierre à fait une magnifique saison. Il termine à 60 points de Manu ce qui au final ne représente qu’une poignée de minutes. Sur 18 manches ce n’est pas beaucoup. Plus à l’aise en début de saison qu’il domine largement, Pierre à perdu le titre dans l’Est. Mathias complète le podium de ce championnat. Il pourra regretter cette 21ème manche annulée qui pouvait lui sourire. Il peut se consoler en se disant qu’il a poussé les deux de devant à se sortir les doigts du sphincter pour le dépasser. En Zeno c’est donc le cousin Seb qui remporte la mise. C’est d’autant remarquable qu’il a raté beaucoup de manches cette saison à faire son cakou autour du monde. Il devance l’incontournable Joël Loire qui tous les ans depuis maintenant vingt ans monte sur un podium. Joël se paye le luxe cette année de remporter deux manches en open. Chaque année on espère tous qu’il prenne sa retraite sportive, tu parles ! Vous allez voir qu’en 2019 il va encore nous poudrer. Un autre habitué des podiums c’est Seb Coupy. Malgré lui aussi, beaucoup d’absence cette année, il parvient à accrocher une belle troisième place dans cette caté Zeno. Ces dix dernières années je ne crois pas que Seb ait raté un seul podium.

Chez les filles, Anne est maintenant habituée à monter sur la plus haute marche. Cela fait trois titres consécutifs pour Anne. Elle remporte 9 victoires dans cette caté sur 18 possibles. Pas dégueu. Sandy n’a pas souvent volé chez nous cette année mais cela lui suffit pour terminer à la deuxième place. On connait la valeur et l’expérience de Sandy en Compèt. Hélène progresse, pour sa deuxième saison de compèt elle accroche une place d’honneur. Bravo ! Elle a quelque fois cette saison été devant des cadors. Il faudra à l’avenir compter sur elle.

En voile pas extra, Thibaut s’impose. En tête depuis le début de la saison, il remporte 4 victoires dans cette caté. L’expérience a payé cette année pour Thibaut. Il lui a fallu toutefois se battre jusqu’ à la dernière manche pour repousser le gars Lucas. Ce dernier au guidon d’une Mantra a fait une belle saison. Il finit l’année sur les talons de Thibaut. Troisième l’ami Dany rate les quatre dernières manches de la saison à cause d’une mauvaise chute. On espère revoir le Dany en pleine forme la saison prochaine.

En caté espoir c’est-à-dire les grouillots qui ont moins de deux ans de compèt, Lucas s’impose haut la main. Jamais inquiété cette saison, Lucas pouvait se permettre de jouer sur deux tableaux.  L’ami Lionel monte sur la boite comme l’année dernière. Grosse progression pour le gars qui boucle maintenant régulièrement les parcours. On se rappelle tous les belles  manches qu’il réalise sur Sainte Rose. Pierre le canyoniste complète le podium. Belle progression aussi pour le garçon qui a su se doter d’une voile qui lui réussit bien.

Voilà le rideau est tombé sur la saison 2018. On va pouvoir aller un peu à la pêche. La saison 2019 débutera début février avec sensiblement le même règlement que cette année. La cérémonie de remise des prix aura lieu chez l’ami Pierre Vrel le vendredi 21 décembre ou le samedi 22 décembre. On fera un peu les fous. On buvra des punchs et on se gavra de cacahouètes. Faudra quand même pas trop vomir partout. Oui oh j’vous connais hein !

Liste des DE 2019 : Nicolas-Muller-Ioualalen-Combes-Loire-Coupy-De Louise-Robert-Hoelter-Ben-Carle-Députier-Gassab-Chaigneau-Velluet-Lang-Vrel-Ribery-Vincent-Rivière-Lambert Sandy.

NONOZZ

 

 

Laisser un commentaire