Compte rendu du voyage à Madagascar du 14 au 29 avril 2019

 

Les élections présidentielles  de décembre 2018 sont passées, Le climat politique est à priori plus calme désormais. Néanmoins, il reste à venir les élections  législatives, cette année.

C’est donc dans un climat relativement calme que notre venue s’est faite cette année , du 14 au 29 avril. Le nouveau président de la FMVL, Monsieur Fidy Mpanjato  n’a pas pu se libérer lors de notre passage à Antananarivo. Je n’ai pu le rencontrer directement.

Comme les années précédentes ; nous avions collecté du matériel de vol libre à destination des acteurs malgaches, matériel vérifié et inspecté. 2 ailes biplaces , 4 ailes solo, 4 sellettes, et 4 casques. Cela représentait environ 100 kg.

Comme nous étions sur un vol Air austral (partage de code avec Air Madagascar), et que la Ligue a une convention de gratuité d’un équipement sportif de vol libre (25 kg max) avec Air Austral, le matériel a pu être acheminé gratuitement jusqu’à Antananarivo. Merci aux pilotes de Parapangue présents d’avoir bien voulu enregistrer un bagage supplémentaire  au départ de St Denis.

Nous avions également collecté des tentes de camping, afin que l’hébergement des stagiaires malgaches lors des formations initiation effectuées par Amédée (Tana et Ambalavao) ou Hery (Vallée du Tsaranoro) puisse être assuré.

J’ai également acheté 3 tentes type Igloo à Décathlon pour compléter cette collecte.

Le matériel a été laissé sur Tana avec Amédée afin d’y être utilisé. Une aile biplace a été laissée à Camp Catta (Hery).

A noter également notre belle rencontre avec « Les Zazak’ailes » , des jeunes ados de St Augustin, formés par Vincent Brisard de Légend’air lors de ses séjours sur Madagascar. Ces jeunes villageois ont un tres bon niveau de pratique au sol. Ils ne volent que lorsque Vincent est présent. Le matériel est laissé « Au Paradis d’Espérance » à St Augustin. Ils ont évidemment besoin de matériel de vol.

En conclusion, le Vol Libre continue à exister à Madagascar.  Des actions ont lieu, mais pour l’instant il n’y a pas de « plan d’ensemble ». Sans doute avec un nouveau bureau à la FMVL maintenant cela pourra changer.

Le bilan financier de notre action est très réduit cette année, pas de dépenses  de transport ni de fret, juste une dépense  « Décathlon » de 82.47 euros pour 3 tentes Igloo.

Pascal Delattre,Vice-Président de la LVLR

La commission Madagascar

 

Laisser un commentaire