championnat de la reunion de parapente-Manche du 5 juin

 

Terminé les petites manches de nazes.        Résultats manche n°11 du 5 juin

Maintenant que l’hiver austral est à nos portes, que les plafs remontent, que le gradient fait son intéressant et qu’on a des vrais thermiques à + 4 m/s, alors ben les DE se la jouent longue manche pas piquée des vers. A preuve ce lundi de fête à bon dieu où l’ami Manu Vincent Directeur d’Entourloupes nous a concocté une manche bien technique à l’occasion de la 11ème journée du championnat Run. Jugez plutôt ; un start classique à la ravine Tabac, un retour vers Grand Fond pour s’échauffer, un long cheminement jusqu’à Bois de Nèfles St Paul comme plat de consistance et en dessert un retour à Piveteau et Jacques Tessier, Soit un bon 56 kilomètres. Bref un parcours moyen pour une CRD (sauf que là, ya pas droit aux nuages) et plutôt difficile rapport aux retours de brises. Cinq pilotes vont réussir à boucler ce parcours ce qui indique un peu la difficulté de la course. Voilà comment ça s’est goupillé. Le plus rapide au start, comme d’hab depuis le début de la saison le gars Clément se barre devant bien komifo. Evidemment derrière ça suit quand même. Les Pierre(Vrel), Gildas, Henri, Seb(Combes et Coupy), Philippe, Manu Nico, Gillou sont là. Un peu derrière ya tous les pilotes qui aiment pas être bas et qui assurent les pleins. Clément est le premier à basculer sur St Paul. Il est suivi par le Pierre, pas à des km. Un premier break est fait par ces deux-là sur un peloton qui perd du temps à se refaire dans la zone de l’antenne de la Saline. Le Nono qui avait rien glandé jusque-là passe en troisième sur St Paul à la faveur d’un thermique-costaud-qui-fait gagner-du temps. Le retour sur St Leu est la grosse difficulté du jour. Clément est bien placé pour la gagne vu qu’il a lâché définitivement le Pierre Vrel. Mais patatras, il se fait déposer juste avant l’antenne sans pouvoir basculer sur les rampes ce qui lui aurait permis de soringuer jusqu’à l’arrêt des points temps (vers le pont à hauban). Du coup la victoire est à portée de main de 6 grouillots à condition de passer la zone de compression de la Saline. Pierre et Manu sont sur le chemin qui passe par Villèle, ils enroulent petit mais c’est pas gagné. Henri et Nono sont plus dans les hauts et ça le fait mieux. Seb Coupy est dans la même zone mais avec moins de gaz. Il s’en carre et en raz motte parvient on sait pas trop comment à claquer la balise de fin de point temps. Henri grâce à son gaz parvient quelques secondes plus tard au même point. Il aurait fallu qu’il enroule un demi tour de moins et il aurait gagné la course, ça s’est joué à un poil de fion. Gildas, lui aussi en mode ras de terre arrive ensuite à la balise. Manu Nico s’en sort et claque le goal lui aussi. Pierre et Nono auraient pu être à la fête mais se font déposer par la brise comme les derniers des apôtres. Un peu plus tard, Lio se ramène tout guilleret au goal, il sera le 5ème et dernier concurrent à boucler. Parmi les pilotes qui ont quand même bien volé ce lundi sous des voiles moins pénétrantes on peut citer Pierre Sergent et Lucas Velluet, presque 30 km, c’est super. Hélène remporte la manche en fille avec un total de 20,5 Km, ça aussi c’est super. Mention spéciale pour Guillaume qui s’habitue maintenant à aligner les distances, 43 km ce lundi pour Guillaume.

Voilà, certains pilotes ont désormais leur 7 Manches dans la besace, ça va commencer à gommer dans les chaumières. Le championnat est à mi-parcours et bien malin qui peut dire aujourd’hui qui sera le champion 2017. La prochaine manche est prévue le dimanche 25 juin, DE Jean Marc. D’ici là voilà la chanson de Gavroche revisitée :

Je suis tombé par terre, c’est la faute à Clément Ader. Le nez dans le ruisseau, la faute à Louis Blériot.

Nono’Z

Laisser un commentaire